TÉLÉPHONER EN FRANCE

TÉLÉPHONER EN FRANCE

Téléphoner de France en France

Tous les numéros ont 10 chiffres et commencent par un 0.

La France est découpée en 5 zones géographique dont le préfixe téléphonique varie : 01 (Paris et sa région), 02 (région Nord-ouest, Réunion et Mayotte), 03 (région Nord-est), 04 (région Sud-est) et 05 (région Sud-ouest, et DOM-COM de l’océan Atlantique).

Les mobiles commencent par 06 ou 07. Les numéros à tarification spéciale commencent par 08.

D’autres numéros téléphoniques spéciaux sont payants à partir des téléphones fixes. La mention du prix/minute est obligatoire (0,12 € TTC/mn ; 0,15 € TTC/mn ou 0,30 € TTC/mn).

0 800 et 0 804, 0 805, 30 00, 31 44, 36 55 indiquent un numéro gratuit (ou N° Vert).
Il existe aussi certains numéros courts à 4 chiffres pour les urgences ou l’horloge parlante (3699) mais, en général, il s’agit de numéros commerciaux surtaxés.

ATTENTION A TITRE INDICATIF VOICI QUELQUES INDICATIONS SUR LES NUMÉROS ET PRIX DES APPELS

Les numéros à tarification gratuite

Il s’agit des numéros à dix chiffres commençant par 0800 à 0805 et des numéros courts à 4 chiffres commençant par 30PQ/31PQ.

Les numéros à tarification « normale » (également appelés « banalisée »)

Il s’agit des numéros à dix chiffres commençant par 0806 à 0809 et de certains numéros courts à 4 chiffres commençant par 1 ou 3.

Depuis le 1er octobre 2015, pour les numéros à tarification «normale», les communications sont incluses dans les forfaits fixes et mobiles ou sont facturées à l’appelant à un tarif identique à celui des appels vers les numéros fixes géographiques.

Les numéros à tarification « surtaxée » (également appelés « majorée »)

Ces numéros permettent à des éditeurs de vendre des contenus ou des services spécifiques par voie téléphonique (prévisions météo, renseignements, achats de billets, etc.) et d’en recouvrer le prix via une surtaxe prélevée sur la facture de l’opérateur de service téléphonique de l’appelant. Il s’agit des numéros à dix chiffres commençant par 081, 082, 0809 et de certains numéros courts à 4 chiffres commençant par 1 ou 3.

Depuis le 1er octobre 2015, le prix du service délivré par l’éditeur est facturé à l’appelant en supplément de la tarification « normale » de l’appel.

Ainsi, la communication vers les numéros surtaxés (hors surtaxe) sera décomptée du quota mensuel des forfaits limités en durée et incluse dans les forfaits illimités en durée, comme tout appel vers un numéro fixe géographique ou non géographique. La surtaxe, rémunérant le prix du service délivré par l’éditeur, sera identique, pour un numéro donné, chez tous les opérateurs de communications électroniques en France et facturée distinctement en dehors de tout forfait de communications électroniques.

La valeur de cette surtaxe peut dépendre de la durée de l’appel (facturation à la durée), ou être facturée de manière forfaitaire, indépendamment de la durée de l’appel (facturation à l’acte).




Téléphoner de l’étranger vers la France

Composez 00 (préfixe international) puis 33 (France) suivi de l’indicatif sans le 0.

Exemple : 00 33 1 40 00 00 00.

Téléphoner de la France vers l’étranger

Composez le préfixe international 00, le code du pays, le numéro de la zone sans le 0.

Exemples : 49 pour l’Allemagne 44 pour le Royaume-Uni 39 pour l’Italie 34 pour l’Espagne 11 (AT&T) ou 19 (MCII) pour les Etats-Unis 16 pour le Canada (0 800 99 30 16 AT&T Canada).

Mobiles

Renseignez-vous auprès de votre opérateur qui vous dira si votre portable est techniquement et commercialement compatible avec les réseaux français et comment vous sont facturés les appels que vous recevez de votre pays et/ou que vous émettez (local ou international).

Attention : Afin de naviguer sur Internet et envoyer des MMS depuis votre smartphone, vous devez activer l’itinérance des données (sauf si vous captez un réseau wifi). Cette fonction, accessible depuis les paramètres de votre terminal, peut entraîner des frais.

Connexion aux réseaux français

Les mobiles étrangers ne se connectent pas automatiquement aux réseaux français. Il faut alors rechercher la fonction « sélection réseau » sur votre portable pour vous connecter manuellement.

Il est également possible de se procurer une carte SIM prépayée, permettant d’utiliser votre mobile avec les réseaux français tout en sachant exactement ce que vous consommez.

L’Arcep officialise la portabilité des numéros de téléphone fixe

Félix Marciano – mercredi 17 juillet 2019 – 12:10
L'Arcep officialise la portabilité des numéros de téléphone fixe
Grâce au nouveau plan de numérotation, il sera bientôt possible de conserver son numéro fixe même en cas de déménagement dans une autre région. 

Même s’il est de plus en plus délaissé au profit du mobile, le téléphone fixe reste un moyen de communication incontournable pour de nombreux particuliers, mais aussi, et surtout, pour les professionnels et les entreprises, qui, par essence, ont besoin d’être joignables de façon globale, et non individuelle. Toutefois, avec le système de numérotation géographique en vigueur depuis des années, toute modification d’adresse impliquait automatiquement un changement de numéro, y compris en restant dans le même quartier. La situation s’est quelque peu assouplie avec la généralisation des box Internet – et l’utilisation de numéros non géographiques commençant par exemple par 09 – et des solutions de voix sur IP (VoIP) débarrassées de toute contraintes géographiques.

Mais l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep] a décidé d’aller plus loin. Comme elle l’explique dans son communniqué officiel, l’autorité va assouplir notablement les contraintes géographiques liées au plan de numérotation actuel. Et, à l’instar de ce qui se fait dans la téléphonique mobile, il sera bientôt possible de conserver son numéro de téléphone fixe “à vie”, même après un déménagement dans une autre région. 

Cette évolution se fera en deux temps. Dans une première phase, à compter du 1er janvier 2020, les opérateurs pourront proposer à leurs utilisateurs de conserver leur numéro géographique (01 à 05) quand ils déménagent dans la même zone (01 pour l’Ile de France, 02 pour le Nord-Ouest, 03 pour le Nord-Est, 04 pour le Sud Est et 05 pour le Sud-Ouest). Ainsi, par exemple, un consommateur ou un professionnel situé à Rennes gardera le même numéro s’il part s’installer à Brest ou à Nantes. Dans la deuxième phase, qui débutera le 1er janvier 2023, toutes les contraintes géographiques sauteront et on pourra conserver un numéro commençant par 01 même en déménageant à Marseille, à Bordeaux ou à Strasbourg.

Bien entendu, il ne s’agit pas d’une obligation : chaque utilisateur pourra choisir de conserver ou non son numéro en cas de changement d’adresse ou d’opérateur. 

Par ailleurs, l’Arcep va mettre en place à partir du 1er août prochain un système d’authentification pour protéger les utilisateurs contre les usurpations de numéro de téléphone. Ce mécanisme, qui sera mis à disposition des opérateurs, est destiné à lutter contre les appels et messages non sollicités. Ainsi, il sera désormais interdit, pour les communications provenant de l’international, d’utiliser comme identifiant d’appelant un numéro géographique (01-05) ou polyvalent (09) en l’absence d’authentification. De même, les systèmes automatisés émettant plus d’appels ou de messages qu’ils n’en reçoivent ne pourront plus utiliser des numéros géographiques (01-05), mobiles (06-07) ou polyvalents (09) comme identifiant d’appelant. Des mesures bienvenues, censées limiter, voire éradiquer le démarchage téléphonique notamment depuis des plateformes situées à l’étranger. Reste à savoir si elles seront suffisantes pour en finir avec cette pratique insupportable… 

Illustration : © PXhere

.

  • Comments
  • 0
Scroll Up